LA PSYCHÉ DE L’UNIVERS – HOMMAGE À FRANCISCO J. VARELA : LE BLOG

Sticky Recipe - Raphaël JEUNE
Posté le dans Actualités

 

Retour en images sur l’exposition de Raphaële JEUNE et Nico DOCKX.

Retrouvez l’ensemble des activités, ateliers, conférences et rencontres qui ont ponctués cette exposition; de la simple conversation ou partage d’expérience jusqu’au Sticky Recipe, repas collaboratif rassemblant 50 convives autour de la pensée de J. Varela.

 

https://lapsychedelunivers.wordpress.com/

 

Ce blog est le journal des activités réalisées dans le cadre de l’exposition La Psyché de l’univers – Hommage à Francisco J. Varela proposée par Nico Dockx et Raphaële Jeune au PHAKT – Centre Culturel Colombier, à Rennes, du 15 janvier au 14 février. Des archives sur Francisco Varela, neurobiologiste d’origine chilienne, disparu en 2001, sont constituées et consultables lors de conversations et d’ateliers réunissant plusieurs personnes. En ressortent de nouvelles productions qui viennent enrichir et porter ailleurs les archives initiales. Elles sont le fruit d’apports divers et imprévisibles, loin des modes de classification scientifique de l’histoire des choses. Une archive prenant forme dans l’instant présent, tournée vers l’avenir plutôt que figeant le passé dans des boîtes. Cette proposition invite le visiteur à se démarquer de son statut de spectateur pour s’inviter dans une relation de réciprocité où les différences de rôles se brouillent, et où le lieu d’exposition ne propose plus tant une expérience de réception esthétique que de s’engager dans une exploration de ce qu’est l’expérience elle-même, qu’elle soit esthétique ou plus largement de connaissance du monde.

Le travail avec les archives se situe dans la droite ligne de la démarche artistique de Nico Dockx pour lequel le travail à partir d’archives n’a rien de l’organisation rationaliste de l’historien en quête des clés du passé mais ouvre à des reconfigurations de nos représentations et de notre sensibilité, ici et maintenant, qui verse dans demain.
Les archives agissent comme vecteur de réagencement de nos modes de connaissance du monde.

 

Cette exposition est le premier volet d’une résidence curatoriale et de recherche de Raphaële Jeune, intitulée L’événement ou la plasticité des situations.