GÉOLOGIE D’INTÉRIEUR / François Feutrie -

Géologie d'intérieur

Vernissage : 20/03/2014

du 20/03/2014 au 30/04/2014

 

«Géologie d’intérieur» est une exposition sur les notions de faux et de simulacre. François Feutrie propose de déplacer l’univers de la géologie pour l’appliquer à l’aménagement d’intérieur et vice versa.

 

FAUX, DÉCOR, NORMES ET STANDARDS

 

Le travail engagé par François Feutrie pour «Géologie d’intérieur» porte sur les notions de «faux» et de «simulacre». L’avènement de l’industrialisation de masse a vu l’apparition dans le domaine du mobilier domestique de nouveaux matériaux comme le mélaminé, le stratifié, l’aggloméré, le vinyle, le linoléum… caractérisés par une structuration commune de couches et de strates. Selon un modèle esthétique basé sur l’artifice, ils font systématiquement l’objet de jeux d’imitation de matériaux nobles et naturels (fausse pierre, faux bois…). Empruntant à la géologie des protocoles d’analyses et de prospections, comme le carottage, le forage, l’extraction, François Feutrie récolte sur ces matériaux des données et des formes, point de départ de nouvelles propositions plastiques.

 

UNE GÉOLOGIE EN MOUVEMENT

 

Ayant réalisé ses premières études de 2001 à 2003 dans le domaine de la géologie, l’intérêt de François Feutrie pour cet univers scientifique s’est développé pour se déplacer par la suite dans son travail artistique. La géologie traite avec d’autres sciences associées de la composition, de la structure, de l’histoire et de l’évolution des couches internes et externes du globe terrestre, et des processus qui la façonnent. Par le biais du dessin, de la sculpture ou de l’image animée, François Feutrie opère des déplacements de cet univers vers son domaine artistique.

 

RECONSTRUCTION ET DÉPLACEMENT

 

«Géologie d’intérieur» recrée dans l’espace d’exposition un «univers plastique» issu d’un déplacement et d’une réflexion sur l’aménagement d’intérieur standardisé. Les différentes pièces de l’installation de François Feutrie sont construites à partir de matériaux standards variant dans des gammes de bois agglomérés et contreplaqués, de vinyles adhésifs de décoration (motifs imitant le bois, la roche, etc.) et de revêtements de sols plastiques. François Feutrie propose une exposition qui résulte de questionnements croisés, sur les normes régissant la composition du mobilier et sur la standardisation de l’aménagement de celui-ci. Normes et standards qui se retrouvent, à l’identique, aussi bien dans les espaces privés et publics, qu’au sein des magasins d’ameublement et de leurs catalogues.

 

MICROFICTION

 

À partir de ce répertoire de formes et de signes, l’objectif de François Feutrie est de porter un regard subjectif sur des matériaux issus de la production de masse pour créer de nouvelles formes. «Géologie d’intérieur» vise ainsi à la création d’une concrétion en strates des standards de mobiliers d’intérieur en une scénographie à mi chemin du décor cinématographique, du terrain de jeu et de l’intérieur privé.

 

François Feutrie a également été invité par le Phakt – Centre Culturel Colombier en 2010 à réaliser un travail avec deux autres jeunes diplômés de l’Ecole des beaux-arts de Rennes, Clément Aubry et Elise Guihard, autour de la notion d’espace d’exposition. Pour consulter cette exposition cliquez ici.