Chère Sonia D. -

photo8

du // au //

 

Pour la réouverture de son espace d’exposition, PHAKT – Centre Culturel Colombier présente l’exposition Chère Sonia D. de Johanna Fournier, accueillie depuis le mois de décembre 2011 en résidence de création.Dans une référence revendiquée au travail de Sonia Delaunay, le projet propose une relecture des formes architecturales typiques du Colombier. Ce processus a été jalonné de temps de rencontres et d’ateliers avec des habitants de Rennes et du quartier ainsi qu’avec des étudiants de l’école de mode Esmod. Il trouve conjointement sa place dans la nouvelle galerie d’exposition et dans l’espace public.

Entre 1923 et 1934, Sonia Delaunay développe L’atelier simultané, déplaçant son champ d’activités picturales aux domaines de la décoration et de la mode. En vue de servir ses recherches liées au décor de tissu, elle interprète et déforme des éléments architectoniques qu’elle considère plus en rapport avec la vie moderne qu’un bouquet de fleurs ou une pagode chinoise. Au travers de L’atelier simultané, Sonia Delaunay affirme sa pensée artistique, visuelle et sociale, au delà de la hiérarchie implicite des genres et poursuit l’utopie des Arts and Crafts en juxtaposant l’art et la vie actuelle.

Le Colombier est un environnement urbain de la fin des années 60 projeté et conçu par Louis Arretche. C’est une zone singulière et hétéroclite, un quartier en forme de forteresse moderniste, à la fois par son organisation labyrinthique, ses horizontales et verticales confondues et ses mélanges d’époques et de savoir-faire, fruit de plusieurs remaniements successifs du projet initial.

A travers l’exposition Chère Sonia D., Johanna Fournier met à l’épreuve une œuvre et un contexte. Elle revisite une histoire des formes emprunte de modernité, explorant les domaines de la mode, de l’architecture et de l’urbanisme dans une approche transversale et poreuse de l’art.