Processus Placards Documents - Mathieu Tremblin et Arzhel Prioul - Mardi Noir

Arzhel-Prioul-&-Mathieu-Tremblin---Sailor-Moon-&-Optical-Protest---2009---Rennes

Vernissage : 30/09/2021

du 01/10/2021 au 06/11/2021

 

A la rentrée 2021, les artistes urbains Mathieu Tremblin et Arzhel Prioul – Mardi Noir lanceront leur exposition-dossier autour des pratiques d’affichage libre.

 

LES ARTISTES

 

Mathieu Tremblin

Né en 1980 au Mans (Sarthe, France), l’artiste vit en France et travaille en Europe. C’est un artiste plasticien français dont la pratique artistique personnelle est archivée sur le site Internet Démo de tous les jours.
Il est membre du duo Les Frères Ripoulain depuis 2006.
Il a été membre du Bureau d’Investigation Photographique (BIP), 2005-2015.
Il a été membre du Free Art & Technology Lab (F.A.T.), 2014-2015.

Il est doctorant en Arts Visuels, équipe d’accueil « Approches contemporaines de la création et de la réflexion artistiques » – EA 3402, École Doctorale des Humanités – ED 520, à l’Université de Strasbourg depuis 2014.
Il est membre du groupe de recherche Arts, Espaces et Territoires dirigé par Françoise Vincent-Feria, artiste et Professeure des universités.

 

Site web de Mathieu Tremblin : http://www.mathieutremblin.com/

 

 

Arzhel Prioul – Mardi Noir

La pratique de réappropriation des pictogrammes propre à Mardi Noir semble participer d’un détournement de l’univers public ou marchand. Le logotype, censé attacher le citoyen à des marques, des valeurs, devient l’œuvre de l’artiste. Il s’en empare, se substitue à leur propriétaire, pour les redonner à tous, comme un Robin des bois de l’image. Il en fait un réel décor à vivre, au lieu de la pseudo esthétique publicitaire ou institutionnelle qui travaille les citoyens plus qu’elle n’embellit la ville. Les pictogrammes initialement ne s’intègrent jamais aux espaces, ils se collent sur eux et virtualisent la vie. Les détourner c’est alors les inscrire enfin dans un contexte réel où chacun peut être ce qu’il est et non le consommateur ou le sujet qu’il doit être. Les interventions dans l’ensemble reposent sur un détournement graphique d’objets extraits de leur fonction et de leur contexte d’origine en vue de créer une situation ludique. La réflexion s’articule autour du décalage et de la confrontation de l’utile et de l’inutile, du passé et du présent, de la présence et de l’absence.

 

Site web d’Arzhel Prioul – Mardi Noir : http://mardinoir.blogspot.com/

 

 

 

L’EXPOSITION

 

Au sortir de la révolution française, l’affiche ou «placard» devient le support privilégié des expressions citoyennes qui transforment la rue en forum. Le placard, autrefois séditieux, participe à la fondation de l’espace public. De nos jours, la présence de panneaux d’affichage libre dans la ville est comme un rappel de cet état de faits, tandis que la tolérance des citoyens envers les pratiques créatives d’affichage public atteste d’une survivance du rôle du placard dans l’exercice démocratique.

 

En partenariat et dans le cadre de la 5ème édition du festival Teenage Kicks, « Processus Placards Documents » est une exposition-dossier autour des pratiques d’affichage libre par les artistes urbains Arzhel PRIOUL – Mardi Noir et Mathieu TREMBLIN. L’exposition rassemble des affiches, images, textes et documents sur le travail préliminaire d’observation et le processus créatif dans la ville, de sa documentation à son archivage. Les deux artistes rejouent et déplacent le format de l’exposition-dossier (présentation thématique des collections d’un musée) dans le champ de l’art urbain comme une réponse à la figure impossible de l’exposition des œuvres urbaines.

 

Le 2 octobre 2021 aura lieu la rencontre publique avec les deux artistes au PHAKT, suivi d’un parcours découverte pour voir les œuvres disséminées dans le quartier.

 

 

PARTENAIRES

Teenage Kicks

 

 

TEENAGE KICKS