APPARTEMENT TÉMOIN - Vincent Malassis

- Voir l'exposition
cartes postales Malassis 1.indd

du 01/09/2019 au 30/05/2019

 

Appartement témoin de Vincent MALASSIS propose de traverser l’histoire du quartier Colombier à partir des documents visuels et personnels des habitants (photos, films…).

 

UN PROJET ARTISTIQUE CONTEXTUEL ET PARTICIPATIF

 

Autour d’archives personnelles, l’artiste propose de confronter et de faire un lien entre le passé et présent. En revenant sur 50 ans de vie du Colombier, le projet propose de rejouer des scènes de vie dans un quartier figé dans le temps.

Vincent Malassis propose de réinvestir une collection d’images composée de photographies amateurs et familiales. En ressortant les albums de famille, il s’agit d’aller à la rencontre des habitants pour écrire l’histoire d’un territoire aujourd’hui, avec celles et ceux qui y vivent.

Sans nostalgie, mais en ré-inventant une présence, une actualité respectueuse de l’histoire urbaine, l’artiste propose un projet privilégiant le point de vue particulier, subjectif et individuel.

 

Ainsi, l‘histoire générale, globale s’écrit et s’invente à partir des histoires personnelles, familiales et intimes.

 

1.RENCONTRES / LA COLLECTE

 

Vincent Malassis rencontre des habitants lors de rendez-vous afin de revisiter avec eux les albums de famille pour trouver les images qui mêlent l’histoire familiale et l’histoire urbaine du Colombier.

Après avoir rencontré quelques habitants proches du PHAKT, Vincent Malassis élargit son réseau par de nouveaux contacts cooptés et en privilégiant le bouche à oreille.

 

C’est une approche par la relation humaine qui est privilégiée.

Ce sont les réseaux de connaissance, les histoires partagées, les logiques de voisinage qui sont mises à contribution pour tisser (re-tisser ?) des liens, créer de la connivence.

 

C’est aussi un aspect inter-générationnel qui se met en œuvre à cette occasion, à travers le partage d’une histoire et son appropriation par les plus jeunes.

 

L’objectif est de rassembler une trentaine d’histoires de vie différentes qui témoignent de la multiplicité des parcours de vie.

 

Les rencontres feront également l’objet de captations sonores : témoignages des résidents, souvenirs, anecdotes sont recueillies, matière complémentaire de l’image.

 

2.LES PRISES DE VUES

 

À partir de chacune des rencontres, l’artiste organise des prises de vues orchestrées avec les personnes et familles rencontrées devenues « modèles ».

 

Ces mises en scène in situ se déroulent au domicile des résidents ou dans l’espace public, seul ou en groupe. Les acteurs des images jouent leur propre rôle des années plus tard : le père devenu grand-père, le fils devenu père, etc…

 

Pour ces prises de vues, Vincent Malassis choisit de re-constituter des événements d’une histoire intime.

Il s’agit d’interroger l’histoire et son archive en proposant une interprétation de l’événement en s’enracinant dans les traces laissées dans la mémoire personnelle pour la réactiver et en donner une présence actuelle.

 

C’est une machine à remonter le temps pour s’emparer du présent, se nourrir du passé et esquisser l’avenir.

 

Les mises en scène sont élaborées à partir de photographies de famille. Des archives d’époque (coupure de presse, dispositif, tirages photo, brochures publicitaire, tickets de magasin…) servent de base documentaire et source d’inspiration.

 

Ces recherches donneront forme en une série d’une trentaine de photographies.

 

3.DES ÉVÉNEMENTS

 

Des soirées de projection, de rencontres, d’échanges et de débats (vidéo, soirée diapos, sélection d’images habitants…) permettent de mettre en place des temps de rencontre à partir des documents récoltés.

Ces rencontres peuvent se dérouler chez l’habitant avec ses voisins, accueillies au PHAKT ou se délocaliser dans différentes structures du quartier.